Rendez-vous de l’Habitation et mini-budget à venir : Le RCLALQ réclame un gel des loyers pour 2023 dans le bouclier anti-inflation de la CAQ

Québec, 8 novembre 2022 –  En marge des Rendez-vous de l’Habitation qui se déroulent aujourd’hui à Québec, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) interpelle la nouvelle ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, afin que des mesures soient mises en place rapidement pour lutter contre la crise du logement. Le Regroupement réclame notamment qu’un gel des loyers soit inclus dans le bouclier anti-inflation de la CAQ. Pour appuyer cette revendication, une glacière contenant la dernière enquête annuelle sur les augmentations de loyer du RCLALQ, ainsi qu’une lettre de demande formelle de rencontre, a été livrée à la nouvelle ministre.

Élections générales au Québec – Crise du logement: Le FRAPRU et le RCLALQ réclament des solutions musclées!

QUÉBEC, le 16 sept. 2022 – Dans le contexte de la crise du logement la plus profonde de l’histoire moderne du Québec et à mi-chemin de la campagne électorale, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) interpellent les partis politiques en lice pour obtenir des engagements musclés afin de répondre aux besoins criants des locataires à faible et à modeste revenus. Des locataires de différentes régions au Québec et leurs nombreux alliés manifesteront dans les rues de la capitale cet après-midi. Face aux hausses abusives de loyer et à la pénurie de logements véritablement abordables, ils réclament le contrôle obligatoire des loyers et la réalisation d’au moins 50 000 logements sociaux en 5 ans.

Campagne électorale 2022 : Les locataires, ces pauvres que l’on ne cherche pas à séduire

Montréal, 15 septembre 2022 –  Alors que le Québec traverse la pire crise du logement de son histoire moderne et que l’inflation attaque le portefeuille des ménages à faible revenu, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) et le Collectif pour un Québec sans pauvreté s’indignent du fait que les partis politiques ne s’adressent pas au plus de 200 000 ménages locataires qui doivent consacrer plus de 50% de leurs revenus pour se loger. La liste des promesses électorales des différents partis en matière de logement demeure jusqu’à maintenant très mince, bien qu’il s’agisse d’un dossier qui réclame leur attention de toute urgence.

1er juillet : Un plan d’action nettement insuffisant pour contrer la crise du logement selon le RCLALQ

Québec (RCLALQ) est d’avis que le plan d’action qui vient d’être annoncé par la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest, ne peut aider concrètement les locataires à traverser la pire crise du logement des dernières années. La majorité de l’aide annoncée vise à permettre la signature d’un bail alors que très peu de logements sont disponibles.

10e Journée des locataires :  Le RCLALQ manifeste pour dénoncer la crise du logement qui s’envenime en raison du gouvernement caquiste

Montréal, 24 avril 2022 – Dans le cadre de la 10e Journée des locataires, des militantEs pour le droit au logement manifestent présentement dans le quartier Verdun à Montréal pour dénoncer la crise du logement qui touche la plupart des régions de la province et qui s’est aggravée pendant le mandat du gouvernement de François Legault. À l’appel du Regroupement des comités logement et associations de locataire du Québec (RCLALQ), les manifestantEs réclament notamment la démission de la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest, en raison de son inaction dans ce dossier au cours des quatre dernières années.

Crise du logement et élections provinciales à venir : Le RCLALQ réclame la démission de la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest

(RCLALQ) réclame la démission de la ministre Laforest en raison de son inaction face à la pire crise du logement que traverse le Québec. En minimisant ce climat qui touche durement de nombreux ménages locataires et qui est annonciateur d’un 1er juillet difficile, la CAQ et sa ministre ne méritent plus la confiance des locataires à quelques mois des élections provinciale

Rapport sur le marché locatif de la SCHL: Une crise du logement qui s’étend et qui affecte davantage les ménages les plus pauvres

Montréal, le 18 février 2022 – Suite à la publication du plus récent Rapport sur le marché locatif de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) constate que la crise du logement touche davantage les villes situées à l’extérieur des grands centres urbains. Des villes comme Drummondville, Granby, Joliette, Rouyn-Noranda et Rivière-du-Loup ont des taux d’inoccupation moyens qui frôlent le 0% alors que d’autres comme Saint-Hyacinthe, Shawinigan, Gatineau ou Sherbrooke subissent des augmentations moyennes de loyer d’environ 10%.  

Certification « Propriétaire responsable » : un projet intéressant, mais qui ne contient pas de registre des loyers

Montréal, 15 février 2022 –  Bien que le nouveau projet de certification « Propriétaire responsable » déposé aujourd’hui contient plusieurs éléments intéressants, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) est d’avis qu’il ne répond pas aux engagements électoraux de l’administration Plante. Dans sa forme actuelle, le projet ne contient pas de réel registre des loyers puisque les propriétaires seront uniquement dans l’obligation de dévoiler le coût de leur logement une fois tous les 5 ans. De plus, le projet concerne uniquement les immeubles de 8 logements et plus et exclut donc 65% du parc locatif montréalais.

Crise du logement : Le RCLALQ monte le ton face à la méprise du gouvernement caquiste

manifeste actuellement dans différentes régions de la province pour réclamer l’instauration d’un contrôle des loyers. Impatient de voir le gouvernement mettre en place des actions concrètes pour protéger les ménages locataires, le Regroupement monte le ton et surveillera avec attention l’annonce prévue ce matin par la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest.

Publication des indices d’augmentation de loyer: Plus que jamais, un contrôle des loyers s’impose

Montréal, le 19 janvier 2022 – Suite à la publication des estimations moyennes d’augmentation de loyer par le Tribunal administratif du logement (TAL), le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) invite les locataires à examiner attentivement leur hausse de loyer et à refuser toute augmentation jugée abusive.